Columbia – Pathé-Marconi – EMI

Les 33 tours 30 cm /12″ ont été pressés, suivant leurs numéros de série, en Monographie ou en Stéréophonie.

En Monographie :

  • Série FPX (1 référence)
  • Série FSX (22 références)
  • Série CTX (1 référence)
  • Série HTX (2 références)

En Stéréophonie :

  • Série CFPX (2 références)
  • Série SCTX (20 références)
  • Série 2C00 (65 références)
  • Série SP (1 référence)
  • Série numérique (10 références)

(ou en pseudo-stéréo concernant les rééditions de titres Mono)

FPX262

  • Joyeux Noël de Tino Rossi à Richard Anthony.

(Tino Rossi interprète « Petit papa Noël »)

FSX110

  • Tino Rossi Vous Invite à Danser (30 titres)

(1955/09)

1er graphisme – 1ère couleur

FSX110

  • Tino Rossi Vous Invite à Danser (30 titres)

1er graphisme – 2ème couleur

FSX110

  • Tino Rossi Vous Invite à Danser (30 titres)

2ème graphisme

Nota : existe aussi un 28 titres ultérieur

FSX 117

  • Collectif – Numéro 2 – 14 titres / 8 vedettes = 15 succès.

FSX118

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Album N°3

(1956/01)

1er graphisme

FSX118

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Vol. 6

(1964/04)

2ème graphisme

FSX119

  • Tino Rossi – Méditerranée

(1956/03)

1er graphisme

FSX119

  • Tino Rossi – Méditerranée

1er graphisme (variante)

FSX119

  • Tino Rossi – Méditerranée

(1963/11)

2ème graphisme

FSX121

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Album N°4

(1956/12)

1er graphisme

FSX121

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Vol. 7

(1964/09)

2ème graphisme

FSX126

  • collectif – 15 chansons x 8 vedettes = 14 succès.

FSX128

  • Tino Rossi – Naples au Baiser de Feu

(1957/12)

1er graphisme – 1ère version

Ci-dessus : Tino Rossi le 14 novembre 1957, aux Studios Jenner à Paris, pendant la séance d’enregistrement du titre Imploration (Prière à San Gennaro), pour l’album 33T Naples au baiser de feu – FSX128.

Photographie Leloir – 14 novembre 1957 – Coll. C. R-V.

_____

FSX128

  • Tino Rossi – Naples au Baiser de Feu

(1958/05)

2ème graphisme – 2ème version

FSX128

  • Tino Rossi – Naples au Baiser de Feu

3ème graphisme – 2ème version

Ci-dessus : couverture de la revue Disques Microsillons de longue durée – Mai 1958.

Coll. C. R-V.

_____

FSX131

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Album N°5

(1959/04)

1er graphisme

FSX131

  • Tino Rossi – Mes Grands Succès – Vol. 8

(1964/09)

2ème graphisme

En 1960-1961, les succès de longue date de Tino Rossi restent toujours demandés par le public…

  • Or la production des 78 tours ayant cessé, les stocks étant épuisés, toutes les chansons des années 1930 et 1940 deviennent compliquées à trouver. Ces titres, uniquement disponibles en 78 tours d’occasion se négocient aux puces, parfois à prix d’or – comme son premier disque, le Parlophone…
  • M. le Président du Club Tino Rossi – Michel Vandrôme fait remonter l’information à Tino Rossi et à Pathé-Marconi et poussera en ce sens pour la réédition des disques 78 tours en 33 tours.
  • Pour satisfaire la demande, il est alors décidé par Pathé-Marconi de rééditer à partir du 1er janvier 1961 les plus grands succès de Tino de ces années-là sur disques 33 tours microsillon, 30 cm. Le premier album de rééditions, FSX135 Mes succès avec Vincent Scotto sera d’ailleurs commercialisé jusqu’à la disparition du chanteur.
  • 10 albums de rééditions suivront dans la  collection FSX qui se vendra bien.
  • Cette collection de rééditions « Enregistrements Originaux » sera ensuite rééditée dans la série SCTX, puis enfin dans la série 2C00.

Ci-dessus : extrait du courrier manuscrit de Tino Rossi adressé à M. le Président du Club Tino Rossi – Michel Vandrôme annonçant le début de mise en fabrication des 33 tours de reprises des titres 78 tours (série FSX) pour une mise en commercialisation le 1er janvier 1961.

Courrier du 27 novembre 1960 – Coll. C. R-V.

_____

Ci-dessus : Présentation officielle par Tino Rossi du second 33 tours de rééditions, FSX 137, Mes succès avec Vincent Scotto Vol. 2, entouré de Mme Lilia Rossi et de son fils Laurent, sur un bateau-mouche, à Paris.

Photographie Roger-Viollet – Mai 1961 – Coll. C. R-V.

_____

FSX135

  • Tino Rossi – Mes Succès avec Vincent Scotto – Enregistrements Originaux N°1

(1961/01)

1er graphisme

FSX135

  • Tino Rossi – Mes Succès avec Vincent Scotto – Enregistrements Originaux N°1

2ème graphisme

Ci-dessus : Vincent Scotto présentant, lors d’une entrevue, une nouvelle chanson de sa composition à Tino Rossi.
Photographie Star-Presse – 1935 – Coll. C. R-V.
_____

FSX137

  • Tino Rossi – Mes Succès avec Vincent Scotto – Enregistrements Originaux N°2

(1961/05)

1ère couleur

FSX137

  • Tino Rossi – Mes Succès avec Vincent Scotto – Enregistrements Originaux N°2

1ère couleur – variante

FSX137

  • Tino Rossi – Mes Succès avec Vincent Scotto – Enregistrements Originaux N°2

2ème couleur

FSX140

  • Tino Rossi – Airs et Mélodies Classiques – Enregistrements Originaux N°3

(1961/10)

FSX141

  • Pastorale en Provence avec Tino Rossi

(1961/12)

FSX142

  • Tino Rossi – Mes Plus Beaux Tangos – Enregistrements Originaux N°4

(1962/05)

FSX146

  • Tino Rossi – Chansons de Mes Films – Enregistrements Originaux N°5

(1963/07)

1er graphisme

FSX146

  • Tino Rossi – Chansons de Mes Films – Enregistrements Originaux N°5

2ème graphisme

  • En 1963, la vague yéyé arrive, et avec elle, les anciennes gloires sont balayées et même expulsées de Pathé Marconi : en exemple le grand Charles Trénet a été « viré » de chez Pathé Marconi… Mais Tino a plus d’un tour dans son sac pour s’adapter une nouvelle fois à la situation. Déjà, il est actionnaire dans le capital de la société Pathé-Marconi…
  • Même s’il continue à travailler avec Pierre Spiers lors des tournées en concert durant encore environs 5 ans, qui sera par la suite remplacé par d’autres chefs d’orchestres, comme par exemple Jean Bernard, Tino va s’essayer à de nouveaux chefs d’orchestres ou arrangeurs entre 1963 et 1964 concernant les enregistrements en studio. Il commence alors à travailler avec les chefs Jean Claudric et Paul Piot. Il travaille aussi à titre exceptionnel avec le chef Armand Migiani pour enregistrer l’opérette « Le temps des guitares », qui est en fait un pied de nez à l’histoire, opérette qui eut un grand succès et jouée à travers toute la France pendant plus de deux ans, qui constitue en fait une critique masquée des yéyés, ce que bien peu de gens savent…
  • Ainsi, malgré cette notable exception, même s’il enregistre des chansons du même style que les années précédentes, il fait évoluer les arrangements musicaux bien que celui-ci reste encore dans la droite ligne de l’influence de Pierre Spiers assez datée des années cinquante.

FSX147

  • Tino Rossi – Le Temps des Guitares

(1963/11)

FSX149

  • Tino Rossi – Chansons de Mes Films – Enregistrements Originaux N°6

(1964/09)

FSX164

  • Tino Rossi – Tangos et Sérénades – Enregistrements Originaux N°7

(1965/04)